Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ici L'Info
Articles récents

Un enfant de 10 ans tue sa mère pour un casque VR

1 Décembre 2022 , Rédigé par ICI L'INFO Publié dans #Faits divers

Un enfant de 10 ans tue sa mère pour un casque VR

Un enfant de 10 ans habitant à Milwaukee (Wisconsin) a tué sa mère avec une arme à feu. D’après ses proches, il était en colère contre elle parce qu’elle l’avait réveillé tôt et refusait qu’il achète un casque de réalité virtuelle.

Affaire dramatique et pleine de rebondissements à Milwaukee, aux États-Unis. C’est dans cette ville du Wisconsin qu’un enfant de dix ans a tué sa mère par balle le lundi 21 novembre dernier, rapportent de nombreux médias américains dont le site tmj4.com. Après avoir cru à un accident, les policiers ont découvert que l’affaire était bien plus sombre grâce au témoignage de la famille du très jeune meurtrier. Malgré son jeune âge, celui-ci risque jusqu’à 60 ans de prison.
Les faits se déroulent dans une maison ordinaire de Milwaukee vers 7 heures du matin. Quiana Mann, 44 ans, vient de réveiller son fils de 10 ans très tôt et celui-ci n’est pas content de sortir du lit à un horaire aussi matinal. De plus, il insiste pour que sa mère le laisse acheter un casque VR Oculus mais elle refuse. C’est là que les versions divergent. L’enfant accusé de meurtre commence par raconter aux enquêteurs qu’il s’agit d’un accident, qu’il faisait tourner l’arme autour de son doigt comme un cow-boy hollywoodien lorsque le coup est parti. Eu égard à son jeune âge, les policiers décident de le croire et lui permettent de rester avec sa famille. Mais dès le lendemain, sa grande sœur âgée de 26 ans rappelle les enquêteurs pour leur livrer une toute autre version.
La jeune femme, qui dormait au moment des faits, leur raconte en effet que son frère a toujours eu des problème de gestion de sa colère et qu’il entend les voix de cinq personnages fictifs différents. De plus, suite au diagnostic inquiétant d’un thérapeute, sa mère avait placé des caméras de surveillance dans la maison pour suivre ses faits et gestes. Les appareils ont cependant été déconnectés deux semaines avant le meurtre. Enfin, la sœur ainée raconte que quelques minutes après la mort de sa mère, son frère s’est connecté au compte Amazon de la défunte et a commandé un casque de réalité virtuelle (VR) de la marque Oculus.
Les révélations ne s’arrêtent pas là puisque la tante du garçon de dix ans a également raconté que, des années plus tôt, il s’amusait à attraper son chiot par la queue et à le faire tourner jusqu’à ce qu’il hurle de douleur. Pire, il n’aurait ni pleuré ni exprimé de remords suite au drame. Et lorsqu’il s’est finalement excusé pour ce qui est arrivé, il aurait enchaîné en demandant si son colis Amazon était arrivé. Réinterrogé à la lumière de ces informations, le matricide a changé de version. Il a finalement raconté qu’il avait voulu tirer dans le mur pour faire peur à sa mère et a admis qu’il avait récupéré l’arme la veille au soir dans le coffre de la maison. Il a été présenté à un tribunal le vendredi 25 novembre dernier et a écopé d’une caution de 50 000 dollars. Il est désormais accusé de meurtre au premier degré par imprudence et encourt jusqu’à 60 ans de prison.

Lire la suite

Covid: le spectre d’une neuvième vague avant Noël

29 Novembre 2022 , Rédigé par ICI L'INFO Publié dans #Actualités

Covid: le spectre d’une neuvième vague avant Noël
Remontée des cas de Covid-19 et des hospitalisations: avec la baisse des températures et un nouveau sous variant, le virus refait parler de lui, près de trois ans après le début de la pandémie, relançant les craintes pour les plus à risque.
Quelle est la situation sanitaire ?
L’épidémie de Covid-19, qui a connu en France une brève accalmie après une vague au début de l’automne, est en train de repartir.
Vendredi, 48.629 nouveaux cas ont été enregistrés, contre 33.177 nouveaux cas le vendredi précédent, soit une hausse de 46%.
Le rebond actuel se traduit déjà par une « reprise à la hausse des nouvelles hospitalisations et admissions en soins critiques », après « quatre semaines de baisse », observe Santé publique France dans son dernier point hebdomadaire.Plus de 4.500 hospitalisations ont été enregistrées sur les sept derniers jours.
« Le fameux R, le taux de reproduction du Covid, est supérieur à 1 depuis plusieurs jours, ce qui signifie que l’incidence du nombre de cas augmente », indique à l’AFP Pascal Crépey, épidémiologiste à l’Ecole des hautes études de santé publique.
« Ce n’est pas très étonnant car cette période de l’année est la plus favorable aux transmissions de virus », ajoute-t-il.
Peut-on parler de 9eme vague ?
« On est sur un plateau haut », a jugé lundi Brigitte Autran, la présidente du Covars (l’organisme qui a succédé au Conseil scientifique), refusant de trancher pour le moment entre « rebond » ou « nouvelle « vague ».
Pour certains experts, pas de doute: « Une neuvième vague est en train de se former en France et plus généralement en Europe, en Asie du sud-est, et en Amérique du Nord », déclare à l’AFP l’épidémiologiste Antoine Flahault.
Une vague « mue en France par le sous-variant BQ.1.1 d’Omicron, responsable de l’augmentation récente des contaminations mais aussi des hospitalisations », selon lui.BQ.1.1 est en train de remplacer progressivement BA.5 (Omicron).
« Cette nouvelle vague nous le rappelle: l’épidémie n’a pas disparu, le virus tue encore et frappe encore », a lancé la première ministre Elisabeth Borne mardi à l’Assemblée nationale.
Quel scénario pour la suite ?
Il a toujours été difficile de prédire l’évolution de la pandémie.Encore une fois, il est « compliqué de prévoir ce qui va se passer », relève Pascal Crépey.En France, « si on se base sur les années précédentes, on peut s’attendre à ce que la courbe continue de monter et que les vacances de Noël offrent un premier répit », grâce aux congés scolaires, selon lui.
Parmi les inconnues, le sous-variant BQ1.1, qui pourrait devenir majoritaire, est-il plus ou moins transmissible ou résistant aux anticorps issus de la vaccination ou d’une infection antérieure?
Est-on mieux armés qu’auparavant ?
Sans aucun doute.Huit premières vagues ont apporté une certaine immunité à la population, par ailleurs largement vaccinée mais qui est en retard pour les deuxièmes rappels. 
Des traitements ont prouvé leur efficacité, notamment le Paxlovid, du laboratoire Pfizer, un antiviral qui permet d’empêcher l’évolution vers des formes graves.Mais il doit être prescrit davantage aux personnes à risque.
« La situation est plus favorable qu’il y a trois ans, mais paradoxalement plus complexe », estime Pascal Crépey.Parce qu' »on ne mesure pas bien aujourd’hui le niveau d’immunité de la population et qu’il y a davantage de variants qui circulent ».
Quels sont les risques ?
Chez les 60-79 ans, seuls 37% sont considérés comme protégés par la vaccination ou une précédente infection; chez les 80 ans et plus, 21%, selon le ministère de la Santé et de la prévention.
« Les niveaux de vaccinations ne sont aujourd’hui « pas suffisants », a indiqué mardi lors d’un point presse le ministère. »Il reste trois semaines de mobilisation avant Noël, c’est maintenant que ça se joue », a-t-il lancé.
Par ailleurs, cette reprise risque de percuter un système de santé déjà en difficulté.
L’hôpital est en effet éprouvé par une épidémie de bronchiolite d’une ampleur sans précédent, alors que la grippe saisonnière, qui se profile, fait craindre l’impact d’une « triplédémie ».
Relayant un appel à la vaccination, Elisabeth Borne a lancé mardi « un appel solennel »: « respectons les gestes barrières, portons le masque dès que nous sommes avec des personnes fragiles ou dans des zones de promiscuité », a-t-elle plaidé.
Lire la suite

Anisha, remporte la finale de la Star Academy 2022

27 Novembre 2022 , Rédigé par ICI L'Info Publié dans #Actus TV

Anisha, remporte la finale de la Star Academy 2022
C’est la candidate de 22 ans qui a remporté cette nouvelle édition de la «Star Academy» ce samedi 26 novembre, au terme d’une finale enlevée et de très bonne tenue.
« Cette aventure a changé ma vie et va changer ma vie », a-t-elle déclaré en larmes, son trophée à la main. Ce samedi soir, Anisha a gagné 100 000 euros, un album et, donc, cette nouvelle « Star Academy ». La candidate de 22 ans originaire de Madagascar a remporté les suffrages des téléspectateurs, devant Enola, Louis et Léa.
Exceptionnellement, à cause de la coupe du monde de foot l’émission a commencé à 22 heures. À 23h25 Nikos Aliagas annonçait l’élimination de Léa et de Louis. À 0h30, le parrain de l’émission Robbie Williams a révélé le nom de la gagnante. « 57 % des suffrages pour Anisha, 43 % pour Enola », précisait Nikos.
« Les producteurs m’informent que c’est très serré », avait expliqué l’animateur un peu avant minuit. Derrière notre écran, on avait du mal à départager Enola et Anisha.
La première impressionnait par sa maîtrise sur « Si j’étais un homme » de Diane Tell, puis sur « Angels », chanté avec Robbie Williams, les yeux humides. La seconde se révélait aussi juste sur « Hallelujah » de Leonard Cohen qu’avec Robbie Williams sur son bouillonnant « Supreme ».
Il y avait du niveau ce samedi soir. Cette édition 2022 n’avait pourtant pas épargné les oreilles sensibles, qui ont parfois saigné à gouttes épaisses. Mais là, dès le début de l’émission, on se disait que, des treize qui ont séjourné au château  ces six dernières semaines, les quatre finalistes étaient sans conteste les quatre meilleurs. Collectivement puissants sur « I Wanna Dance With Somebody (Who Loves Me) » de Whitney Houston, les ultimes candidats assuraient chacun à leur tour. Léa envoyait du lourd avec Lara Fabian sur « Je t’aime », Louis offrait un vibrant « Casting » avec Christophe Maé, Enola ne déméritait pas face à Nolwenn Leroy et son athlétique « Cassé » et Anisha performait elle aussi face à Soprano sur « Roule ».

 

Lire la suite

Un homme torturé pendant deux ans par des squatteurs dans son appartement

25 Novembre 2022 , Rédigé par ICI L'Info Publié dans #Faits divers

Un homme torturé pendant deux ans par des squatteurs dans son appartement
Un interminable calvaire. A Nancy (Meurthe-et-Moselle), trois personnes sont soupçonnées d'avoir malmené pendant plus de deux ans un trentenaire dépossédé de son appartement.
Les faits ont été relatés par nos confrères de L'Est Républicain. Selon le récit de la victime, rapporté par le procureur, depuis mars 2020, « un groupe de jeunes venait squatter » l'appartement de la victime « pour y stocker des produits stupéfiants ». A partir de l'été 2021, la victime aurait subi « plusieurs actes de maltraitance : des brûlures sur le corps avec des cigarettes, des brûlures avec de l'acide et du gel hydroalcoolique, des coups de poing, un jet de couteau en sa direction ».
Ses agresseurs lui auraient également dérobé deux téléphones portables, ses clés et de l'argent. La victime aurait aussi été forcée d'ingérer de l'héroïne, entraînant une intervention des pompiers en mars dernier.
La victime se sentait « sous l'emprise de ce groupe » et « dans l'incapacité psychologique de dénoncer les faits », rapporte encore le parquet. C'est finalement la sœur de la victime qui, découvrant la situation de retour d'un long séjour à l'étranger, a accompagné son frère au commissariat à l'été 2022 pour révéler les faits.
Mardi, les trois principaux auteurs des faits, mineurs à l'époque, ont été interpellés et placés en garde à vue. L'un d'eux purge actuellement une peine de prison ferme pour violences avec arme. Un autre est également connu des autorités pour des faits de violence.
Les trois suspects ont été déferrés jeudi devant un juge d'instruction, mis en examen et placés en détention provisoire après l'ouverture d'une information judiciaire pour « actes de torture et de barbarie en réunion et administration de substances nuisibles ». Ils ont admis « leur présence régulière dans l’appartement de la victime, tout en contestant leur implication dans la commission des faits », a indiqué le parquet.

 

Lire la suite

8 astuces pour mieux dormir au quotidien

22 Novembre 2022 , Rédigé par ICI L'Info Publié dans #Sciences

8 astuces pour mieux dormir au quotidien
S’endormir facilement et bien dormir. Pour certains, c’est une vraie épreuve au quotidien. Voici huit conseils qui vous aideront.
En théorie, le sommeil devrait arriver facilement. Vous vous allongez, vous fermez les yeux, restez tranquille et Morphée arrive. Simple, n’est-ce pas ? Malheureusement, tout sait que ce n’est pas vrai. S’endormir facilement et bien dormir est parfois très difficile. Cela tient à de nombreux facteurs, mais il ne faut pas que cela dure. Un mauvais sommeil peut en effet entraîner divers problèmes de santé, dont certains très graves. Fort heureusement, il y a des choses simples à tester pour bien dormir.
Vous avez probablement déjà entendu ces trucs et astuces, mais une dose de rappel ne fait jamais de mal. Surtout si vous avez du mal à dormir vous-même.
Avoir des horaires de sommeil assez fixes
Votre corps dispose d’une horloge interne pour ses cycles sommeil/éveil. Elle est censée réguler vos temps de sommeil et d’éveil, stimulée notamment par la lumière naturelle. C’est le fameux rythme circadien.
Pour que cette horloge soit efficace, il lui faut du rythme. Et cela passer par aller se coucher et se lever aux mêmes heures chaque jour (même le week-end, oui !).
Limiter les siestes
Les siestes peuvent aussi perturber grandement l’horloge du sommeil, surtout si elles durent longtemps. Selon les experts, il faut essayer de faire des siestes entre 10 et 20 minutes. Cela limite les difficultés au réveil et empêche de se sentir trop en forme lorsque vous voudrez aller vous coucher le soir.
Porter un (bon) pyjama au lit
Se sentir serré ou tout en sueur ne vous met pas dans les meilleures conditions. Optez pour un vêtement ample et respirable pour votre pyjama. Et si vous n’y voyez aucun inconvénient, sachez qu’il est très bon de dormir totalement nu(e).
Essayer les remèdes naturels
Utiliser des remèdes naturels comme l’huile de CBD ou les tisanes peut aider, sans souffrir de dépendance, comme avec d’éventuels médicaments dédiés.
Gérer la température de la chambre
Pour bien dormir, il vaut mieux dormir au frais. Des études ont montré qu’ajuster la température en valait la peine.
Idéalement, votre chambre devrait être entre 15,5 et 19,5°C. Si votre chambre chauffe beaucoup durant la journée, investissez dans des rideaux isolants/occultant pour maintenir la température le plus bas possible.
Rester loin des écrans avant d’aller dormir
Si vous avez du mal à vous endormir, la lumière bleue peut être la cause. Les écrans de nos appareils électroniques émettent de la lumière bleue. Celle-ci influe sur la production de mélatonine dans notre corps. Cette hormone prépare le corps à dormir.
Pour donner à notre corps le temps de produire de la mélatonine pour mieux dormir, restez éloigné(e) des appareils électroniques au moins une heure avant d’aller vous coucher.
Attention à ce que vous mangez et buvez avant d’aller dormir
Ce que vous mangez et buvez pendant la journée peut vous aider ou, au contraire, vous empêcher de passer une bonne nuit de sommeil. Arrêtez de manger quelques heures avant d’aller vous coucher. Évitez aussi la caféine six heures avant de dormir.
Utiliser le bon oreiller
Plus vous êtes confortable dans votre lit, mieux vous dormirez. Investir dans un bon oreiller est une très bonne chose. Vous ne le regretterez pas.

 

Ces huit conseils devraient vous aider à vous endormir plus facilement et à mieux dormir. Si ce n’est pas le cas après quelques semaines, parlez-en à votre docteur. Le sommeil est vital, vous vous devez de bien dormir et donc de trouver ce qui vous en empêche.
Lire la suite
1 2 3 > >>